Accueil > Edifications > Parole de la semaine > La meilleure expression de notre amour

La meilleure expression de notre amour    Enregistrer au format PDF

lundi 14 février 2011, par Et’Y

« Petits enfants, n’aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actions et avec vérité. » (1 Jean 3:18)

Aujourd’hui, c’est la saint-valentin, dite journée des « amoureux », au cours de laquelle de nombreuses personnes expriment leur « amour », généralement par de belles paroles accompagnées de cadeaux, mais surtout en donnant du temps, en passant de bons moments avec l’autre. En tant que chrétiens, il nous est commandé d’aimer (au sens propre du terme) notre prochain. Quelle peut être la meilleure expression de cet amour ?

Aimer, c’est offrir quelque chose

Donner, sacrifier

« Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. » (Jean 3 :16)

L’amour implique de « donner » ou même de « sacrifier ». Il est vrai qu’on peut donner sans aimer, et la Bible dit que cela ne sert à rien (1 Corinthien 13 :3). Mais, on ne peut cependant pas aimer sincèrement sans jamais donner. Car « donner » est ce qui donne du sens à notre amour (Luc 10 :29-37).

Soutenir, partager

« Si quelqu’un possède les biens du monde, et que, voyant son frère dans le besoin, il lui ferme ses entrailles, comment l’amour de Dieu demeure-t-il en lui ? » (1 Jean 3:17)

L’amour nous rend sensible aux besoins des autres et nous pousse à en prendre soin. Il implique le partage de nos biens, de notre confort, de notre argent, de notre énergie ou de notre temps au profit de quelqu’un d’autre. Cependant, l’amour est moins dans les choses que nous offrons aux autres que dans ce que nous donnons de nous même, c’est à dire de notre temps.

La meilleure expression de l’amour : c’est donner de son temps

L’importance que nous accordons aux « choses » se mesure au temps que nous sommes prêts à leur consacrer, révélant ainsi la valeur qu’elles ont pour nous. Aussi, plus nous accordons du temps à quelqu’un, plus nous lui accordons de l’importance.

Visiter, approcher

« Un grand prophète a paru parmi nous, et Dieu a visité son peuple. » (Luc 7:16)

C’est pour témoigner de l’amour de Dieu que Christ a visité la terre. Il a quitté son confort céleste pour marquer par sa présence celle de Dieu parmi les hommes. Dieu s’est ainsi approché de nous, nous accordant de son temps par une présence physique pour exprimer son amour, son attention, son intérêt porté à l’humanité.

Communier, demeurer

« Lorsque Jésus fut arrivé à cet endroit, il leva les yeux et lui dit : Zachée, hâte-toi de descendre ; car il faut que je demeure aujourd’hui dans ta maison. »(Luc 19:5)

Pendant son séjour terrestre, Jésus a toujours montré que la communion fraternelle doit être une priorité dans notre vie. Ainsi, il a passé du temps chez Zachée et bien d’autres personnes. Le Psaume 133 :1-3 dit ceci : « Voici, oh ! Qu’il est agréable, qu’il est doux pour des frères de demeurer ensemble…Car c’est là que l’Eternel envoie la bénédiction, la vie, pour l’éternité. »

Etre présent, participer

« Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde » (Matthieu 28:20b)

Le temps est notre bien le plus précieux ; c’est une partie de notre existence, c’est notre vie. C’est pourquoi, la plus grande expression de notre amour est celle du don de notre temps, de notre présence aux côtés des autres, prenant part aux évènements de leur vie. En cela, Christ nous a donné sa vie et laissé sa présence permanente en nous et avec nous par son Esprit.

Un exemple d’application

Nombreux sont les chrétiens qui ne prennent pas part aux mariages dans leurs communautés. Et le constat est que les églises sont souvent « vides » les jours de mariage. Jésus a honoré de sa présence les noces de Cana, témoignant de sa considération, de son amour envers les convives. Nous aussi, en agissant ainsi, nous apportons notre soutien à nos frères et sœurs et montrons notre amour envers.

Autres passages à méditer

« Marchez dans l’amour, à l’exemple de Christ, qui nous a aimés, et qui s’est livré lui-même à Dieu pour nous comme une offrande et un sacrifice de bonne odeur. » (Ephésiens 5:2)

« Bien-aimés, si Dieu nous a ainsi aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres. » (1 Jean 4:11).

« Je vous donne un commandement nouveau : Aimez-vous les uns les autres ; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. » (Jean 13 : 34)

Répondre à cet article

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0